L’office de tourisme a pour ambition de vous accompagner avec un projet fédérateur autour des valeurs du tourisme durable. 

Pour tendre vers un tourisme plus responsable et initier de nouveaux comportements afin de réduire son empreinte écologique, l’office de tourisme vous propose d’adhérer à la charte du tourisme durable. Nous vous proposons de réaliser l’autodiagnostic afin d’évaluer votre engagement dans le développement durable. Vous serez peut-être surpris de constater le nombre d’actions que vous avez déjà réalisé. Notre chargée de développement durable et notre référent campings se tiennent à votre disposition pour mettre en place des petites améliorations au quotidien mais aussi des projets plus ambitieux !  

Notre champ d’actions est très large : alimentation, logement, transports… Vous pouvez ainsi agir dans de nombreux domaines liés à votre activité.  

Gestion de l’eau 

L’eau est une ressource précieuse et menacée, elle fait déjà défaut aux robinets de certaines communes de France. Il est important d’agir pour limiter votre consommation et de sensibiliser les vacanciers à le faire, car en moyenne un touriste consomme 4 fois plus d’eau qu’un citadin ! Vous pouvez également mettre en place des dispositifs dans votre établissement pour réduire les débits d’eau de vos installations. 

Pour aller plus loin :

Infographie eau douce – source Ademe 

Gestion de l’énergie 

Les ressources naturelles étant limitées et non renouvelables, nous devons gérer le mieux possible notre consommation pour éviter le gaspillage d’énergie. La consommation d’énergie est en outre une cause de pollution importante qui contribue au dérèglement climatique. De nombreux gestes du quotidien peuvent vous permettre de réduire votre empreinte carbone et faire des économies notables. 

Pour aller plus loin : 

Nouvelles étiquettes environnementales – source Ademe 

Gestion des déchets 

Les déchets sont un véritable fléau dans notre société. Pendant leur séjour, les vacanciers changent leurs habitudes et ne sont pas toujours très vigilants dans le tri des déchets. De plus, les consignes de tri peuvent varier d’un territoire à l’autre, il est donc important de sensibiliser les touristes avec un affichage explicite. Vous devez également tenter de réduire votre quantité de déchets en mettant en place une politique d’achats éco-responsable. Afin de limiter le volume des ordures ménagères destinées à l’enfouissement ou à l’incinération, la législation prévoit que les biodéchets soient triés à la source à partir de janvier 2024 (janvier 2023 pour les établissements produisant plus de 5 tonnes par an). 

Pour aller plus loin : 

Le guichet unique, en collaboration avec le service pôle écologie urbaine de la CARA, met à votre disposition des supports d’information pour sensibiliser votre clientèle (guide du tri, calendrier de collecte, carte des points de collecte…) : https://agglo-royan.fr./dechets-pro 
  
Un doute sur la destination d’un déchet, rendez-vous sur le site https://agglo-royan.montri.fr ou téléchargez l’appli MONTRI, l’appli de tri qui vous facilite la vie – Disponible sur Google Play et App Store.
Biodéchets, ce que dit la législation – source Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires – Ministère de la Transition énergétique 
Déchets des professionnels et établissements publics – Trier et valoriser les déchets alimentaires : comment et à quel coût ? – source Ademe 

Politique d’achats 

En faisant le choix d’une démarche durable et écoresponsable pour vos achats, vous pouvez réduire de façon importante votre impact environnemental et limiter la quantité de déchets produits. Cette démarche vertueuse peut se faire lors de l’achat d’objets manufacturés, de produits d’entretien ou alimentaires. Pour cela, évaluez vos besoins réels en intégrant des exigences environnementales et sociales, en vous appuyant sur des labels reconnus et en prenant en compte le coût du cycle de vie du produit. 

Espaces verts et biodiversité 

Les espaces naturels sont en général très appréciés par votre clientèle. De ce fait, vous avez tout intérêt à mettre en valeur votre environnement tout en préservant la biodiversité. Depuis le 1er juillet 2022, la loi Labbé interdisant l’usage de produits phytosanitaires dans les espaces verts publics évolue. Elle s’applique désormais aux lieux fréquentés par le public et aux lieux à usage collectif, dont les campings. Quelques initiatives faciles à mettre en place peuvent vous aider à préserver la nature et l’environnement dans votre établissement. 

Pour aller plus loin : 

La biodiversité en danger – source Office Français de la Biodiversité 
La biodiversité, un atout pour le tourisme durable ? – source ATD, Acteurs du Tourisme Durable 
La biodiversité partout, par tous et pour tous ! – source Oasis Nature 
Un Refuge LPO dans votre établissement – source LPO 

Mobilité 

Les transports sont l’une des principales causes de pollution de l’air et d’émission de gaz à effet de serre dont 94% sont relatifs au trafic routier. La réduction de ces gaz est essentielle dans la lutte contre le changement climatique. Les vacances sont le moment idéal pour changer son mode de déplacement. Notre territoire offre de nombreuses alternatives à la voiture avec deux vélo routes, de plus en plus de liaisons cyclables entre les communes, ainsi que de nombreuses voies piétonnes. Vous pouvez également sensibiliser votre clientèle et votre personnel aux mobilités douces ou au covoiturage. 


Pour approfondir vos connaissances sur la thématique du tourisme durable :
Hébergeurs touristiques : Quelles actions mettre en place pour un tourisme durable ? – source Ademe (pdf)
L’économie circulaire en 10 questions – vers un modèle plus vertueux pour l’homme et la planète – source Ademe  
L’empreinte carbone – source Ekwateur 

Gérard Chollet

Gérard Chollet

Référent hôtellerie de plein air
Valérie Gaugé Maurin

Valérie Gaugé Maurin

Chargée de développement durable et référente Label Vélo